L'enseignant

Parcours

Titulaire d'un bac S mention TB en 2000, je poursuis mes études en classes préparatoires puis à l'Ecole Centrale de Paris dont je ressors diplômé en 2006.

J'ai ensuite travaillé 7 ans dans un bureau d'études pour la conception des bâtiments à basse consommation d'énergie.

J'ai aussi accompagné pendant 4 ans, dans différents contextes (à leur domicile, au sein de structures sociales) des élèves du collège aux classes préparatoires pour l'apprentissage des sciences mathématiques et physiques.

Actuellement, j'accompagne plusieurs élèves en lycée et en BTS.

Esprit

L'apprentissage des sciences mathématiques et physiques doit être replacé dans un contexte plus global de ce que chaque individu peut développer pour être "complet".

Au-delà des techniques étudiées (dont finalement on se sert assez peu dans un métier même à dominante scientifique), l'enjeu est de développer un esprit scientifique, c'est-à-dire une aptitude au raisonnement logique rigoureux qui, lui, est utile non seulement dans des métiers à dominantes scientifiques, mais plus généralement dans une infinité de contextes.

Cependant, cet esprit scientifique n'a de sens que s'il est aussi relié à d'autres formes d'intelligence, sur les plans sensible, émotionnel, corporel, relationnel, pratique, éthique, créatif... Nous ne sommes pas réductibles à des ordinateurs, qui sont d'ailleurs bien plus performants que nous en termes de raisonnement logique.

L'esprit scientifique n'a de sens que s'il est mis au service de ce qu'il y a de plus humain en nous.

×